x
Poirier 'Beurré Giffard' -...

poire d’été 'Beurré Giffard'

Pyrus communis 'Beurré Giffard'

  • Production précoce
  • Chair fine et fondante
  • Variété parfaite à croquer
15,20 €
Poirier 'Williams' - Pyrus...

poire d’été 'William's'

Pyrus communis 'Bon Chrétien William's' | Pyrus communis 'Bartlett'

  • Production précoce
  • Variété parfaite à croquer
  • Bonne variété pollinisatrice
15,20 €
Poirier 'Bon Chrétien...

poire d’été 'William's' – racines nues

Pyrus communis 'Bon Chrétien William's' | Pyrus communis 'Bartlett'

  • Production précoce
  • Variété parfaite à croquer
  • Bonne variété pollinisatrice

En rupture de stock

Poirier 'Précoce de...

poire d’été 'Précoce de Trévoux'

Pyrus communis 'Précoce de Trevoux'

  • Production précoce
  • Gros fruits
  • Variété parfaite à croquer
15,20 €
Poirier nain 'Obelisk'® -...

poire d’automne 'Obelisk'® – en pot

Pyrus communis 'Obelisk'®

  • Idéal petit jardin
  • Saveur douce et sucrée
  • Adapté bac ou pleine terre

Disponibilité :
octobre 2021

Vente en ligne de Poiriers pas chers (Pyrus Communis)
Si le Poirier évoque aux yeux de tous l'image de ses fruits appétissants et sucrés, les Poires, peu connaissent son origine exacte. Pendant longtemps, la classification botanique n'a su comment cataloguer les Poiriers dits de culture car ils sont l'aboutissement des croisements successifs d'au moins cinq espèces de Pyrus rustiques dont on retrouve la trace de l'Asie mineure jusqu'en Europe occidentale. C'est de cette hybridation, qu'est apparu le Pyrus communis et la très grande variété de Poiriers de culture greffés à gros fruits.
Le Poirier sauvage ou Pyrus piraster est l'espèce la plus commune en Europe et représente vraisemblablement la souche de toutes les variétés de Poirier de culture dont le Pyrus communis est originaire. Il existe également des souches de Poiriers typiques de l'est du Caucase comme le Poirier à feuilles de saule (Pyrus salisifolia) qui croît surtout dans les régions arides ou les cumuls de pluie ne dépassent que très rarement les 200 mm annuels. Le Poirier, comme le Pommier est un arbre fruitier que l'on retrouve fréquemment dans les vergers. Tous deux sont de la famille des Rosacées caractérisée par une fleur à réceptacle donnant un fruit plus ou moins ovoïde très charnus (Le Poirier et le Pommier font partie de la sous-famille des Pomoïdées).
Le Poirier est cultivé depuis des centaines d'années mais le semis comme la bouture de bois sec ne permet pas la reproduction fidèle des variétés de Poires qui restent petites.
Seule la méthode de greffage permet de conserver toutes les caractéristiques des fruits obtenus par hybridation et ainsi récolter des poires plus grosses. Les greffes de Poirier se font généralement en écusson au mois de juillet sur des porte-greffes francs issus de semis de Pyrus communis ou sur des Cognassiers. Mais ce sont les porte-greffes de Cognassiers qui sont aujourd'hui les plus utilisés principalement car ils sont moins vigoureux et permettent au Poirier greffé de mettre à fruit plus rapidement au contraire des Pyrus communis dont la mise à fruit demande entre 5 et 8 ans.
Le Poirier est un arbuste voir un petit arbre fruitier aux branches érigées pouvant atteindre 10 m de hauteur. Ses racines s'enfoncent profondément dans le sol et son bois dur et noueux, utilisé autrefois en ébénisterie est recouvert d'une écorce grisâtre lacérée de crevasses longitudinales, caractéristiques des Pyrus. Son écorce rugueuse permet aux lichens de s'installer très facilement sur son tronc et ses branches âgées. Les Poiriers sont des arbres fruitiers dont un traitement d'hiver contre les mousses est fortement conseillé. Les jeunes rameaux sont verts légèrement velus. Les feuilles du Poirier sont caduques et alternes rattachées aux rameaux par un pétiole plus long que celui du pommier (Environ 5 cm). Le limbe des feuilles est oblongue, arrondie à la base et se termine en pointe. Le bord est légèrement dentelé d'un vert foncé et luisant sur l'avers alors que le revers est d'un vert plus glauque avec de très fines nervures secondaires.
La floraison du Poirier a lieu au printemps. Ses fleurs mellifères sont réunies en corymbes par 3 ou 5 dont la corolle régulière est formée par 5 pétales blancs. Elles sont pourvues de nombreuses étamines à anthères rouges qui attirent les abeilles. La floraison abondante du Poirier donne naissance à une fructification toute aussi abondante qui se raréfie naturellement par la chute partielle des primo-fruits afin que ceux restants puissent devenir des poires de bonne taille. Comme le pommier il est préférable de planter plusieurs jeunes plants de Poirier pour une meilleure pollinisation. Certaines variétés de Poiriers se pollinisent plus facilement entre elles que d'autres. Les poires sont des fruits à pépins, coniques, allongés avec une base rétrécie. La pulpe est juteuse et déliquescente à maturité comportant de très nombreuses petites granules caractéristiques des fruits de Pyrus communis. Généralement, les fruits se développent sur les rameaux de deux ans.
La récolte des Poires s'effectue dès juillet pour certaines variétés et se poursuit jusqu''à fin octobre pour d'autres. Il existe deux types de poires. Les poires de table qui peuvent être consommées dès leur récolte et les poires d'hiver dont la maturité ne vient qu'après quelques mois, entreposées dans un local à l'abri de la lumière et de l'humidité. Les variétés de Poiriers de table sont plus sujet aux aléas climatiques (pourriture, attaques d'insectes et de rongeurs ...) mais leur chair est plus juteuse et parfumée que les variétés de Poires d'hiver, plus ferme mais de meilleure conservation.
Du fait de son port naturel pyramidal, le Poirier a besoin de subir des tailles de formation successives afin d'obtenir une silhouette facilitant les opérations de taille, d'entretien et de récolte. Citons parmi les formes les plus couramment utilisées chez le Poirier, les Fuseaux et les Palmettes. La taille du Pyrus communis est une opération essentielle pour la formation et pour une bonne production de poires. Sur les Poiriers dont la taille est inexistante, les bourgeons (Yeux) à fruits apparaissent irrégulièrement d'une année sur l'autre.
La taille du Poirier permet de réduire cette irrégularité et contribue à favoriser la venue des yeux à fruits par rapport aux yeux à bois tout en maintenant l'équilibre entre le feuillage et les fleurs. Pour le Pyrus communis, deux méthodes de tailles sont utilisées. La taille classique, suffisamment simple pour le jardinier amateur consiste à couper les rameaux à bois en conservant quelques bourgeons (2 à 6 en fonction de la vigueur de la branche) puis à supprimer l'extrémité du rameau l'année suivante pour que la sève se concentre sur les yeux conservés afin qu'ils se transforment en bourgeons à fruits. Il existe une autre méthode de taille appelée "taille longue" qui permet une mise à fruits plus rapide que la taille classique mais qui demande un savoir faire spécifique. Une taille d'éclaircissement au mois de juin appelée "taille en vert" permet de rectifier la taille hivernale.
Conseils de notre pépinière en ligne pour la plantation du Poirier
Le Poirier est un arbre fruitier qui s'adapte dans toutes les régions tempérées de France mais ses fleurs précoces craignent les gelées tardives. C'est pourquoi le Poirier demande a être planté en haie palissée le long d'un mur dans les régions du Nord de la Loire et dans l'Est alors que dans les régions plus au Sud une plantation de "plein vent" peut lui convenir. Le Pyrus communis préfère des terres profondes à dominante argileuse, fraîches mais suffisamment drainées pour éviter la stagnation de l'eau néfaste à son bon développement. Une concentration de calcaire supérieure à 10 pour cent provoque chez lui des chloroses importantes du feuillage et le dépérissement à terme de l'arbre fruitier. Comme beaucoup de Rosacées, le Poirier est sensible à l'Oïdium blanc et à différentes maladies comme la tavelure, le monilia et la rouille. Au même titre que le pommier, les poires font l'objet d'attaques de carpocapse dont le ver mange l'intérieur du fruit.
Les jeunes plants de Poirier en vente sur le site de la pépinière en ligne sont des plants greffés sur cognassier.
A découvrir également sur notre site : Les Noisetiers en pot  et les Nectariniers