Cerisier Bigarreau 'Hâtif...

cerise 'Hâtif de Burlat' – racines nues

Prunus cerasus 'Hâtif de Burlat' | Prunus avium 'Burlat'

  • Variété parfaite à croquer
  • Fruits juteux et sucrés
  • Production précoce

En rupture de stock

Cerisier Bigarreau 'Hâtif...

cerise 'Hâtif de Burlat'

Prunus cerasus 'Hâtif de Burlat' | Prunus avium 'Burlat'

  • Variété parfaite à croquer
  • Fruits juteux et sucrés
  • Production précoce

En rupture de stock

Cerisier Bigarreau...

cerise 'Reverchon'

Prunus cerasus 'Reverchon' | Prunus avium 'Reverchon'

  • Fruits faciles à emporter
  • Fruits fermes et sucrés
  • Gros fruits croquants et juteux

En rupture de stock

Cerisier griotte...

cerise griotte 'Montmorency' – autofertile

Prunus cerasus 'Montmorency' | Prunus avium 'Montmorency'

  • Variété ancienne appréciée
  • Apprécié en conserves
  • Production abondante

En rupture de stock

Cerisier nain 'Sylvia' -...

cerise 'Sylvia' – greffé – en pot

Prunus cerasus 'Sylvia' | Prunus avium 'Sylvia'

  • Saveur douce et sucrée
  • Facile à récolter
  • Idéal en bac

En rupture de stock

Prunus cerasus...

cerise noire acidulée 'Oblaczynska'

Prunus cerasus 'Oblaczynska' | Prunus 'Oblacinska'

  • Apprécié en conserves
  • Facile à récolter
  • Idéal petit jardin

En rupture de stock

Jeunes plants de Cerisiers pas chers (Prunus cerasus) depuis notre pépinière en ligne
Toutes les variétés de Cerisiers à fruits comestibles proviennent vraisemblalement de deux lignées différentes que sont le Prunus avium et le Prunus cerasus tous deux de la famille des Rosacées. Si l'aire de distribution du Prunus avium est très étendue, de la Sibérie occidentale aux côtes de l'Océan Atlantique, il est plus difficile d'avoir une idée précise de sa région d'origine. Les récentes découvertes archéologiques confirment la présence de cet arbre fruitier au Néolithique, la dissémination de ses graines par les oiseaux a donc commencé bien avant l'apparition de l'homme. Les premières traces de cerisiers de culture que l'on connaisse viennent d'Asie mineure au quatrième siècle avant notre ère.
L'origine du Prunus cerasus n'est pas connue avec précision mais devait se situer des Balkans au Sud-Est de l'Europe. Cette hypothèse a été étayée en raison du nom de "Cerasus" qui pourrait provenir de l'ancienne ville de Céraconte, en Asie mineure, connue pour ses collines couvertes de Cerisiers et de l'ancien Grec "kerassos" qui désignait la culture du Cassissier, antérieure à celle des cerisiers qui lui aurait donné ce nom. L'introduction du Prunus cerasus en France par les légions Romaines est plus certaine suite aux fouilles des camps Romains installés sur le bord du Rhin. Ce n'est que vers 1630 que les Cerisiers issus du Prunus cerasus ont été introduits en Amérique avec l'arrivée des premiers colons européens.
C'est du Prunus avium, connu sous le nom de Merisier des Oiseaux, que descendent les plus nombreuses variétés de Cerisiers. C'est un arbre fruitier de grand développement qui pousse à l'état sauvage dans les forêts Européennes dont le bois, légèrement rosé, est utilisé en ébénisterie et qui produit des cerises douces. Le Prunus avium est à la base de deux catégories de Cerise, les "Bigarreaux" à la chair ferme et sucrée et les "Guignes" à la chaire molle et sucrée.
Le Prunus cerasus quant à lui, est un arbre fruitier de plus petit développement qui produit des petites cerises à la chaire molle et acidulée : les "Griottes". Il existe également une troisième variété de cerises à la chaire molle, sucrée et acidulée que l'on surnomme les "Cerises royales" ou "Cerise anglaises". Elles sont produites par un Cerisier, à moyen développement, issu d'un croisement entre le P. Avium et le P. cerasus : le Prunus acida qui est de moins en moins cultivé de nos jours.
La dénomination botanique du Cerisier est Prunus cerasus pour désigner toutes les variétés de cerisiers issus de culture pour la production de fruits comestibles et afin de ne pas la confondre avec le Prunus avium très répandu comme variété utilisée en sylviculture. Toutes les variétés "modernes" de Cerisiers proviennent de greffes réalisées sur porte-greffes issus de semis et repérer à l'aide d'un numéro fourni par l'INRA (Institut National de la Recherche Agronomique). Il s'agit soit du Merisier (F12-1), arbre vigoureux qui permet d'obtenir des récoltes importantes en sols riches et humides, soit du Cerisier "Sainte-Lucie" (Prunus mahaleb - SL64), arbrisseau de 4 ou 5 m de hauteur, de rendement moindre mais très résistant en sol sec et calcaire ou du "Colt" arbre fruitier vigoureux permettant de bon rendement plus rapide que le Merisier.
Le Prunus cerasus est un arbre fruitier de moyen développement (6 à 8 m de hauteur) au tronc droit et aux racines traçantes. Ses branches sont divergentes à la différence du Prunus avium qui possèdent des branches érigées. L'écorce du Cerisier est lisse avec des stries régulières qui se détachent de manière circulaire. Sur les plaies occasionnées à l'écorce du Cerisier font souvent apparaître de la sève qui se transforme parfois en Gomme. C'est une maladie courante des Cerisiers qui occasionne un durcissement de la sève et une diminution de la vigueur de l'arbre. Ses feuilles d'un beau vert franc sont simples, elliptiques, alternes et caduques à pétiole court. Lisses et glabres sur les deux faces, les feuilles du Cerisier présentent une double dentelure sur les bords.
La floraison du Cerisier a lieu généralement de mars à avril en fonction de la précocité de l'arbre et de la région. Les fleurs blanches subtilement parfumées sont réunies en bouquet par 6 ou 8 et forment une inflorescence compacte accompagnée par deux petites feuilles à la base.
Les fleurs du prunus cerasus sont généralement autostériles en particulier chez les Bigarreaux et ne peuvent donc pas se féconder sans la présence de variétés de Cerisiers pollinisatrices de proximité suffisante car le pollen n'est transporté que par des insectes pollinisateurs comme les abeilles.
Les fleurs donnent naissance à des fruits qui sont des drupes à l'épiderme lisse et brillant de couleur verte devenant rouge à maturité environ 40 jours après l'apparition des fleurs. La pulpe rose sucrée est légèrement acidulée et ne colle pas au noyau qui est lisse et globuleux renfermant une amande amère.
Les drupes du Cerisier sont appelée vulgairement "Cerise" et sont un des fruits de table à noyau les plus produits en France dans les vergers. On dénombre un très grand nombre de variétés de cerisier classifiées en 4 catégories : les Bigarreaux, les Guignes, les Cerises vraies et les Griottes. Cerises de table par excellence, les Cerisiers "Bigarreaux" produisent de gros fruits à la chair croquante et à la pulpe sucrée, peu colorée.
De tous les Cerisiers mis en culture se sont les Cerisiers Bigarreaux qui sont les plus vendus pour des plantations en verger dans les jardins particuliers. Les "Guignes" produisent des cerises plus petites à la chair molle et au jus sucré foncé. Les "Griottes" sont des variétés de cerises très acidulées à la chair tendre et colorée de moins en moins produites et dont l'utilisation sert à la confection de pâtisseries. La "Cerise vraie" dîtes "Cerise anglaise" donne un fruit à chair tendre, très peu colorée mais sucrée avec une pointe d'acidité. Les Cerises vraies ainsi que les Guignes sont utilisées essentiellement dans l'industrie de la distillerie et de l'agro-alimentaire pour la fabrication des liqueurs (Quirsch et Guignolet), des confitures et des gelées de cerises.
Conseils de culture des cerisiers
Le Prunus cerasus est un arbre fruitier qui s'adapte à tous les climats de nos régions, chauds ou froids (le cerisier peut pousser à plus de 1000 m d'altitude) et seules les gelées printanières (à partir de -2 degrés) peuvent avoir des conséquences sur la mise à fruit en détruisant ses fleurs. Le Cerisier croît dans tous les sols sauf ceux trop lourd (argileux) et à l'humidité stagnante et s'accomode particulièrement bien des terres calcaires. Les Bigarreaux et les Guignes vont préférer une terre plutôt légère mais bien drainée alors que les Griottes peuvent supporter une terre plus argileuse. Il existe des variétés de cerisier hâtifs et tardifs mais leurs expositions et leurs plantations en régions différentes peut faire varier la mise à fleurs de plus ou moins quinze jours.
Le Cerisier est généralement cultivé en forme libre de plein vent ou en 1/2 tige ce qui permet une récolte plus aisée. La taille permet d'équilibrer et d'aérer la ramure de l'arbre fruitier par un élagage léger. Les jardiniers éclairés peuvent tenter de conduire le Cerisier en forme palissée. La maladie la plus courante chez le cerisier est la Gomose qui apparaît souvent après les plaies de taille. Il conviendra de mastiquer les plaies après chaque opération d'élagage. Les Cerisiers en vente sur le site de la pépinière en ligne sont tous issus de greffe.