Cupressocyparis leylandii 2001, ce qu'il faut savoir !

Plus de critères ?

Cupressocyparis leylandii 2001, ce qu'il faut savoir !

Imprimer

Le Cupressocyparis leylandii, hybride naturel entre le Cupressus macrocarpa et le Chamaecyparis nootkatensis est une des introductions végétales la plus intéressante du siècle dernier. Le Cupressocyparis leylandii allie la vigueur du premier à la rusticité et au port gracieux du second. L'écriture botanique de son nom est : Cupressocyparis X leylandii.

Le Cupressus macrocarpa ou Cyprès de Lambert est originaire de Californie et sa croissance est spectaculaire. Le Chamaecyparis nootkatensis est un conifère qui peut vivre jusqu’à 1000 ans et qui croît essentiellement autour de la baie de Nootka, sur les îles du Nord et sur les berges de l’Alaska. Son feuillage bien organisé lui donne une silhouette harmonieuse. Le croisement de ces deux espèces a donc donné naissance au Cupressocyparis leylandii puis en 2001 au Cupressocyparis leylandii 2001 issu d’une amélioration du type obtenue au Pays-Bas par Van Den Dool.

Le Cupressocyparis leylandii 2001 garde toutes les caractéristiques du Cupressocyparis leylandii, mais sa ramure est devenue plus légère et plus claire et il ne fructifie pas. L’obtention horticole de 2001 a permis également d’améliorer la résistance du Cupressocyparis leylandii aux différentes maladies et parasites rencontrés sur les conifères et de limiter sa croissance.

Bien que plusieurs clones aient vu le jour au 19ème siècle, notamment en Grande-Bretagne, le Cupressocyparis leylandii 2001 reste aujourd’hui le conifère de haie le plus largement utilisé.

Le Cupressocyparis leylandii 2001 s’adapte bien aux différentes conditions de sol et de climat et prospère en zone littorale. Il est préférable de le planter en jeunes plants, car ces derniers se fixent plus rapidement aux sols que les sujets plus âgés et résistent mieux aux vents de mer violents chargés d’embruns. Une fois établi, le Cupressocyparis leylandii 2001 croît moins vite que le Cupressocyparis leylandii qui pouvait s’allonger annuellement d’environ 1 mètre en une belle et large colonne pouvant atteindre 12 à 15 mètres de hauteur. Le Cupressocyparis leylandii 2001 atteint rapidement une taille de 2.50 m à 4 m, ce qui le cantonne plus facilement aux jardins d’aujourd’hui. De plus, le Cupressocyparis leylandii 2001 est un conifère qui s’accommode d’être taillé sévèrement permettant ainsi aux jardiniers de le destiner aux jardins de taille modeste. Le Cupressocyparis leylandii 2001 est aujourd’hui la meilleure alternative aux thuyas plicata car il est résistant aux champignons du sol et aux acariens responsables du dessèchement des thuyas.

Malgré tout, il existe encore sur le marché des Cupressocyparis leylandii type, vendus moins chers car on peut obtenir des plants d’une hauteur respectable très rapidement, mais qui deviennent très vite envahissants.

Aussi, exigez le Cupressocyparis leylandii 2001.

En savoir plus sur le Cupressocyparis leylandii 2001

Déposer un commentaire
1 commentaires
Bruno 5 décembre 2018 at 15:44 Répondre
Il semblerait que cette variété hybride ne produise pas de pollen allergisant.
Pourriez-vous le confirmer ?

 

Voir nos
jeunes plants
Plus de 2000 variétés
produites en France

Votre Fidélité
récompensée

Cumulez des points fidélité
et bénéficiez de remises

Garantie de
reprise* des plants

Offre  végétale
satisfait ou remboursé*

Paiement facile
100% sécurisé
Visa Mastercard | Paypal
Virement | Chèque

Livraison rapide
de 5 à 10 jours*
Offerte dès 95€*
vers France & Belgique

application mobile

Télécharger
l'application mobile
pour réussir
son jardin

Nos plants

Fidélité

Garanties

Paiement

Livraison


appli


Application

Haut de page