Récupérez l'eau de pluie pour votre jardin

Plus de critères ?
 

Récupérez l'eau de pluie pour votre jardin

Imprimer

Vous avez envie d'installer un récupérateur d'eau pluviale dans votre jardin ou même dans un coin de votre terrasse ? Pourquoi pas ! Vous pourrez ainsi contribuer à votre manière à la préservation de l'environnement, en réutilisant astucieusement les eaux de pluie. 

eau de pluie recupérer jardin

Pourquoi récupérer ceseaux pluviales ? Quelles sont les bonnes pratiques ? Nos experts vous aident à en savoir plus.

Récupération de l'eau de pluie : pourquoi s'y mettre ?

C'est une évidence, mais ça va mieux en le disant : en récupérant les eaux pluviales, vous réalisez de substantielles économies qui se répercuteront directement sur votre facture d'eau. Vous n'aurez en effet qu'à vous servir dans votre bac de récupération pour vos arrosages. En complément de cette utilisation pour votre jardinage, vous pouvez bien entendu laver votre voiture ou même envisager d'autres usages domestiques tels qu'une utilisation pour les WC.
L'eau de pluie est la plupart du temps peu minéralisée et plus acide que l'eau potable du robinet : cela ne pose aucun problème pour vos plantes (Oranger du Mexique, Erable du Japon, Arbre de Judée...)  et votre potager. En revanche, si vous vivez en zone côtière, les eaux de pluie risquent d'être un peu trop chargées en sel marin et pourraient nuire à la bonne santé de vos végétaux, sauf pour les arbustes de bord de mer résistants aux embruns.

Quelles sont les bonnes pratiques pour récupérer les eaux pluviales ?

Vous allez devoir impérativement vous équiper d'un récupérateur d'eau, dans lequel celle-ci sera stockée.

Généralement, un collecteur relie directement la cuve aux gouttières où s'écoulent les eaux de pluie.
Il est recommandé, pour des questions de qualité de l'eau, de la faire transiter par des gouttières en zinc, en faïence, voire en PVC.
De même, les eaux qui s'écoulent sur des toits en tuiles naturelles ou recouverts d'ardoises sont de meilleure qualité que celles qui tombent sur le goudron ou les matériaux de synthèse.
Pour préserver la pureté de l'eau, vos gouttières devront être régulièrement nettoyées.
De plus, afin d'éviter la stagnation de feuilles ou d'insectes dans l'eau, vous pouvez placer un fin grillage de protection sur les tuyaux qui alimentent le récupérateur.

Enfin, pour un filtrage optimal, vous pouvez même placer sur le récupérateur un voile ou un tissu très fin qui empêchera les débris d'envahir l'eau. Dans le même ordre d'idées, un bas nylon installé directement sur l'arrivée d'eau, fera aussi office de filtre.

Et si vous fabriquiez votre récupérateur vous-même ?

Pourquoi ne pas jouer à fond la carte de l'écologie en fabriquant vous-même votre récupérateur ? Vous recyclerez des matériaux existants et aurez la satisfaction de l'avoir fait vous-même, ce qui n'est pas négligeable !

  • Tout d'abord, vous devrez vous procurer un baril en plastique, doté d'un couvercle. Mieux encore, vous pourrez miser sur un tonneau en bois, une poubelle en zinc. 
  • Puis, il vous faudra vous procurer de quoi faire s'écouler l'eau : robinet avec filetage, ruban adhésif étanche, coude en plastique, grillage à maille fine pour le filtrage.

Vous trouverez aisément sur Internet des tutoriels qui vous aideront à concevoir votre récupérateur.

Pour obtenir des conseils sur l'arrosage de vos plantes, n'hésitez pas à contacter nos équipes pour leur poser toutes vos questions.

Déposer un commentaire
Pas de commentaires
En poursuivant votre navigation sur le site mesArbustes.com, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus.