Bonsaï d’extérieur : l'arbuste idéal à planter en février !

Plus de critères ?
 

Février, pourquoi ne pas créer un Bonsaï d’extérieur …

Imprimer

Parmi les jeunes plants d’arbustes, tous peuvent être produits en forme naine. Mais certaines variétés sont plus facilement utilisables pour créer des arbres en pot miniaturisés connus sous le nom japonais de Bonsaï. Mais la seule plantation en pot ne suffit pas pour créer une forme Bonsaï.

C’est un travail long, parfois difficile, qui demande de l’observation et de la patience pour tailler les feuilles ou les racines, orienter telle ou telle branche afin de donner au jeune plant pré-bonzaï son allure finale naine si caractéristique que l’on croirait voir un sujet âgé dans un paysage de petite taille.

Le mois de Février permet de commencer son Bonsaï en toute sérénité car les plants sont encore en repos végétatif. Pour visualiser tous les jeunes plants d’arbustes extérieurs adaptés à la pratique du Bonsaï suivre ce lien : Arbustes pour Bonsaï et pré-Bonzaï.


Les jeunes plants de Conifères pour Bonsaï sont les plus utilisés et les plus populaires car persistants et facile à conduire. Il suffit de s’inspirer de ce que la nature nous donne à voir dans les régions montagneuses où la croissance des conifères est ralentie et leur forme sculptée par les aléas climatiques. Les Pins (Pinus) sont les plus couramment cultivés en Bonsaï.

Les jeunes plants d’Erables (Acer) et en particulier les érables japonais sont très prisés pour cet art car leur feuillage très coloré en automne permet d’élever un Bonsaï hautement décoratif. Ce sont également des plants d’arbustes assez rustique ce qui n’est pas négligeable pour débuter dans l’art du Bonsaï.


Les jeunes plants de Cerisier à fleurs (Prunus) sont également de très bons spécimens pour être valoriser en Bonsaï. Leur floraison printanière exceptionnelle est la raison majeure de leur succès dans la pratique de cet art.

Les fleurs ont la particularité de garder leur taille de croissance normale ce qui parfois crée un anachronisme mais un véritable spectacle coloré et décalé tant le Bonsaï est complètement envahi par sa propre floraison. Certains de ces Cerisiers à fleurs sont pré-destinés pour la culture en Bonsaï comme le Prunus japonica 'Koju-no-maï'.

Si la pratique des Bonsaïs permet de créer des formes aussi belles qu’originales, il faut toujours garder à l’esprit que la forme naturelle de l’arbre doit être valorisée au maximum afin d’être le plus possible en communion avec la nature.

Planter dans un pot très petit, les différentes techniques qui permettent de garder le jeune plant nain, tout en lui donnant un aspect de plusieurs années, peuvent paraître barbares mais sont essentielles dans la réussite de la forme Bonsaï souhaitée. Pour bien choisir les jeunes plants destinés à la culture du Bonsaï il faut avant tout être attentif au climat local dans lequel ils vont vivre comme si vous deviez les planter dans votre jardin.

L’art du Bonsaï est un art qui ne se finit jamais. Tant que le plant est en pleine croissance il demandera un entretien régulier et une attention de tous les instants mais quelle joie de pouvoir transmettre un arbre nain en pot d’une si grande valeur symbolique.

Mais pour l’amateur éclairé que vous deviendrez, c’est cette intemporalité qui fait que l’art du Bonsaï est un passe-temps si enrichissant …

Posted in: Les arbustes
Partager
En poursuivant votre navigation sur le site mesArbustes.com, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus.